Pluie de buts contre Schiltigheim

WEYERSHEIM 5 / SCHILTIGHEIM 4

➤ Stade de la Zorn. Mi-temps : 2-3. Arbitre : M. Hubsch assisté de MM. Halter et Chaumy.

➤ Les buts : Sala (12e et 33e ), Heitz (66e s.p.), Touré (85e ), Kurtin (89e ) pour Weyersheim. Eddunji (26e et 35e ), Maisonnette (33e ), Lawson (80e ) pour le Sporting.

WEYERSHEIM : Corneille, Krebs, Calis, Hetzel, Weber, Heitz, A Adam,. Adam, Stroh, Kirchberger, Sala, (Ursch, Gael, Deleau, Touré, Walter, Kurtin, Ligutti). SC SCHILTIGHEIM : Schneider, Jaiteh, Runtz, Manguelé, Eddunji, Ndour, Neghouche, Fay, Maisonnette, Constant, Ejoundi (Gauclin, Phamba, Behloun,, Youssoufa, Rakoto, Palmieri, Pfrimmer, Socka, Lawson)

Festival de buts ce mercredi au stade de la Zorn où les Schilikois se sont fait surprendre par une équipe locale très combative, qui a su faire la différence dans les dernières minutes. L’équipe de Weyersheim (promue en R1) et coachée par le tandem Ott-Mehl a montré d’entrée qu’elle n’était guère impressionnée par le statut de son adversaire. Sala montre la voie dès la 12e , sur la première occasion, en profitant d’une mésentente entre Manguelé et Schneider (1-0). Le Sporting reprend ses esprits et prend la situation en main. Cissé rate l’égalisation (22e ) mais quatre minutes plus tard, sur un déboulé de Maisonnette, Eddunji est à la réception et trompe Corneille (1-1, 26e ). D’un maître coup-franc, Sala place la balle au ras du poteau de Schneider qui s’incline une seconde fois (2-1, 31e ). Cet avantage est de courte durée puisqu’à la 33e Maisonnette remet les pendules à l’heure (2-2). Puis c’est Eddunji, seul face à Corneille, qui donne l’avantage à ses couleurs (35e ).

Kurtin enfonce le clou :

Le Sporting repart avec les mêmes intentions en seconde période. Mais après sept changements de joueurs, Schiltigheim encaisse un 3e but, sur un penalty transformé par Heitz (3-3, 66e ). La fin de partie est très animée avec un nouveau but de Lawson pour le Sporting (3-4, 80e ). C’était sans compter sur la vaillance des joueurs locaux qui égalisent à nouveau grâce à Touré (85e ) avant que Kurtin, ne mystifie Gauclin à la toute dernière minute de la rencontre. A deux semaines de la reprise en N2, il reste bien du travail à Stéphane Crucet, le coach des Verts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

%d blogueurs aiment cette page :