Derby à Hoerdt : la fête avec 300 spectateurs

Plus de 300 spectateurs un mardi soir d’août pour une rencontre amicale : seul le derby Hoerdt – Weyersheim (qui s’est soldé par un match nul 2 à 2) est susceptible d’attirer autant de monde. Même sous le régime du Covid-19

Trois cents spectateurs au stade municipal ! Il y a longtemps que l’ASH n’avait pas enregistré une telle affluence, qui plus est pour un match amical. Explication : Hoerdt – Weyersheim, c’est autre chose. Même s’il s’agit d’une rencontre de préparation, le derby des derbies, qui tombe chaque année juste avant la reprise officielle, reste une affiche entre deux clubs qui entretiennent de bonnes relations sportives.

Et, mardi soir, toutes les conditions étaient réunies pour une belle fête du football. La météo était de la partie, incitant les supporteurs des deux camps, distants d’un petit kilomètre, et d’autres spectateurs venus des communes voisines à se déplacer nombreux.

Parmi eux se trouvaient quantité de jeunes. C’est qu’on était sûr de voir du spectacle entre la SSW, un promu en R1 aux dents longues et dont la recrue tchèque Petr Kurtin constituait une attraction supplémentaire, et l’ASH, une valeur sûre du R3.

La première mi-temps est tout à l’avantage des visiteurs. La défense locale a toutes les peines du monde à contenir la tornade blanche qui s’abat sans cesse sur elle. Et c’est fort logiquement que Hetzel ouvre la marque d’un coup de tête décroisé. L’ASH courbe l’échine sans rompre davantage et égalise même, sur sa seule occasion, par Lambert dont le tir croisé fait mouche.

En seconde période, la partie s’équilibre, Weyersheim se montre plus confus et les hommes de J. Roecklin s’enhardissent. P.L. Adam redonne pourtant l’avantage à la SSW d’un tir lointain. L’ASH ne s’avoue pas battue et se montre menaçante sur des contres. Dont l’un est stoppé irrégulièrement dans la surface de vérité ; Clotail, la recrue venant de Souffelweyersheim, transforme le penalty, ne laissant aucune chance à Ligutti, tout droit venu de la SSW à l’intersaison.

Les mesures sanitaires

Le match nul (2-2) satisfait sans doute davantage l’ASH, qui a montré beaucoup de caractère en seconde mi-temps, que la SSW qui a baissé de régime en seconde période. Les deux équipes semblent prêtes pour le 1er tour de la Coupe de France. La tâche de la SSW sera néanmoins beaucoup plus difficile à Herrlisheim, dimanche, à 17 h, que celle de l’ASH qui part nettement favorite à Gumbrechtshoffen samedi à 19 h.

Pour l’ASH, cette rencontre a été une sorte de répétition générale pour les mesures sanitaires actuellement en vigueur. Les supporteurs se sont répartis autour du terrain et sur la tribune pour essayer de respecter la distanciation. Quant au port obligatoire du masque, il n’est pas encore entré complètement dans les mœurs, ici comme ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

%d blogueurs aiment cette page :