Weyersheim tombe de haut !

WEYERSHEIM 4

HAGUENAU II 5

Mi-temps : 1-4. Stade de la Zorn. Arbitre : M. Rosenfelder.

Les buts : Bilgic (40e ), Munoz (75e , 88e ), G. Walter (85e ) pour Weyersheim; Stoltz (5e ), Okumus (7e ), Sonrel (15e s.p), Maes (35e ), Moritz (86e ) pour le FR Haguenau II.

WEYERSHEIM : Diebold – Beller, Le Fustec, Weber, Ursch, Guerra, Robert, Adam, Bilgic, G. Walter, Munoz (Spenlé, Delanoé, Y. Walter).

FR HAGUENAU II : Corneille – Krieger, Duminger, Joseph, Lehmann, Hintenoch, Maes, Stoltz, Moritz, Okumus, Sorel (Mazerand, Khazani).

***

Le FR Haguenau II est allé l’emporter hier à Weyersheim dans une rencontre complètement folle.

 
Joffrey Guerra (au centre) et Weyersheim ont raté l’occasion de reprendre la tête du classement. PHOTO DNA – FRANCK KOBI

Le FR Haguenau II entre très vite dans le vif du sujet et dès la 5e , Stoltz sur coup franc, trouve la lucarne de Diebold (0-1).

À la 7e , Okumus s’amuse avec la défense de Weyersheim pour doubler la mise (0-2). Les locaux sont complètement à la ramasse dans ce début de rencontre. Et la fête des Haguenauviens continue. Un penalty pour les visiteurs est transformé par Sonrel (0-3, 15e ). Les jeunes haguenoviens montrent beaucoup plus d’envie et de vivacité. Les visiteurs inscrivent même un quatrième but par l’intermédiaire de Maes (0-4, 35e ). Bilgic, d’une frappe à l’entrée de la surface, sème la révolte en réduisant le score (1-4, 40e ).

Allait-il y avoir une réaction weyersheimoise en deuxième mi-temps ? Oui, mais assez désordonnée. Néanmoins, à la 75e , Munoz d’un tir croisé, inscrit un deuxième but pour son équipe (2-4).

Une fin de partie folle

G. Walter en inscrit ensuite un troisième, redonnant de l’espoir à son équipe (3-4, 85e ).

Sauf que sur l’engagement, Moritz élimine toute la défense locale pour inscrire un cinquième but (3-5, 86e ). Dans la foulée, Munoz remet son équipe sur les bons rails (4-5, 88e ). Cette fin de match est complètement folle et une dernière tête de Le Fustec frôle le poteau de Corneille (90e +3).

En résumé, chaque équipe a eu sa mi-temps mais c’est bien le FR Haguenau II qui rafle la mise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :