Weyersheim s’en sort

Weyersheim 3

Elsau Portugais 2

Mi-temps : 2-1. Stade de la Zorn. Arbitres : trio allemand.

Les buts : Munoz (10e ), Binder (45e , 48e ) pour Weyersheim; Diop (3e , 80e ) pour l’Elsau Portugais.

Au terme d’une partie très disputée, Weyersheim est parvenu à prendre le meilleur sur l’Elsau Portugais. Ce succès permet aux joueurs du duo Mehl – Ott de rester au contact du leader haguenovien.

C’est avec un quart d’heure de retard que la rencontre démarre. Dès la 3e , Diop déborde avant de s’en aller tromper Jover pour l’ouverture du score (0-1).

Weyersheim est mal rentré dans son match. Heureusement, les locaux ne mettent pas bien longtemps à se réveiller. À la 10e , Calis déborde et parvient à centrer pour Munoz, opportuniste pour égaliser (1-1).

Petit à petit, les Elsauviens commencent à reculer. Les Weyersheimois ont de plus en plus d’espaces. Sur un excellent centre de Walter, Binder ne parvient pas à redresser suffisamment le ballon, lequel frôle le poteau de Bachir.

À la 32e , Bachir détourne une grosse frappe de Calis. Les visiteurs sont en grande difficulté mais Weyersheim n’arrive pas à inscrire un second but. Seul devant Bachir, Walter manque encore une grosse opportunité (44e ). Mais dans la minute suivante, Binder parvient enfin à trouver le chemin du but, permettant à Weyersheim de passer devant (2-1, 45e ).

Binder opportuniste

En début de seconde période, Weyersheim continue de mettre la pression sur son adversaire. La domination des locaux se matérialise au tableau d’affichage. Le centre parfait de Calis trouve en effet Binder, opportuniste pour s’offrir le doublé (3-1, 48e ). Weyersheim continue ensuite son travail de sape pour asphyxier les visiteurs.

À la 60e , Da Fonseca sauve son équipe en dégageant sur sa ligne. À la 70e , c’est au tour Carmak de jouer les pompiers de service.

Et finalement, totalement contre le cours du jeu, l’Elsau Portugais parvient à revenir dans la partie. Le corner botté par Da Fonseca trouve la tête de Diop qui s’offre un doublé (3-2, 80e ).

Malgré cette réduction du score, c’est bien Weyersheim qui l’emporte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :