Saverne tient bon

Saverne 1

Weyersheim 1

Mi-temps: 1-1. Arbitre: M. Degand assisté par MM. Adloff et Chenkir

Buts: Rosenfelder (34e ) pour Saverne; Munoz (15e ) pour Weyersheim

SAVERNE: Gommenginger, Eber, Crabey, Streith, Oster, Di Liberatore, Keorin, Rosenfelder, Unal, Ucgun, Karagoz (Reutenauer, Wenger, Rahmoun)

WEYERSHEIM: Diebolt, Robert, Lefustec, Hetzel, Ursch, Weber, Riemer, Guerra, Altum, Bilgic, Munoz (Walter, Adam)

Les Savernois, face à Weyersheim (2e ) se devaient de faire bonne figure. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les « Rosiers » ont su montrer qu’ils pouvaient en avoir sous la semelle. S’ils avaient eu un peu plus de réussite, ils auraient même pu créer la surprise.

Dès la 4e , les locaux font face à une première action des visiteurs puis, une minute plus tard, c’est Karagoz qui tente un premier tir pour Saverne.

Pas de round d’observation

Il n’y a aucun round d’observation. Les deux équipes, bien en place, font circuler la balle par de bonnes actions. A la 6e , Koerin, blessé, doit quitter ses coéquipiers et c’est Reutenauer qui fait son entrée.

Jusqu’à la 14e , le ballon circule d’un camp à l’autre puis c’est l’ouverture du score pour Weyersheim avec une frappe de Munoz qui se loge au fond des filets de Gommenginger (15e ).

Ce même Munoz envoie un second tir à la 19e et le ballon s’écrase sur le poteau droit des Savernois qui ne baissent pas les bras et continuent leurs tentatives.

A la 26e , la bonne sortie de Gommenginger devant Altum est salvatrice pour les Rosiers. A la 34e , Saverne hérite d’un coup franc qui est bien brossé par Rosenfelder. Tellement bien brossé qu’il surprend Diebolt qui voit le ballon se loger dans sa lucarne gauche.

Dès la reprise de la seconde période, Saverne obtient un nouveau coup franc qui est sans danger pour les visiteurs.

Transversale

A la 51e , le tir d’Altum tape la transversale savernoise et, sept minutes plus tard, le centre de Riemer file derrière le but local.

Weyersheim continue de presser les arrières locaux et Saverne subit.

A la 64e , Wenger est bien lancé mais ne peut aller au bout de son action qui était pourtant belle.

Alors qu’il reste quinze minutes de jeu, Saverne commence à bien revenir dans la partie à l’image de ces trois tirs qui auraient mérité un meilleur sort alors que le Savernois Ucgun donne le tournis aux arrières de Weyersheim, mais il lui manque toujours le coup de rein final pour faire la différence.

Dans le camp adverse, pied au plancher, les joueurs de Weyersheim tentent également le tout pour le tout. En vain.

Et c’est sur ces dernières actions, et malgré quatre minutes d’arrêts de jeu, que l’arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires.

Le partage des points conclut cette rencontre, le tableau de marque n’ayant plus bougé depuis la 34e.

Saverne aurait-il pu stopper son manque de réussite ? L’avenir le dira.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :