Weyersheim y a cru

WEYERSHEIM 1

SCHIRRHEIN 2

Mi-temps : 1-2. Arbitre : M. Rosenfelder (Mertzwiller) assisté par MM. Heinrich (Rittershoffen) et Turgut (Haguenau).

Les buts : Joly (30e ), Granmasson (42e ) pour Schirrhein ; Bilgic (45e ) pour Weyersheim.

WEYERSHEIM : Diebold, Beller, Le Fustec, Hetzel, Stocki, Ursch, A. Adam, P.-L. Adam, Delanoë, Bilgic, Riemer, Robert, Altun, Kost.

SCHIRRHEIN : Cannet, Schneider, Bienfait, Schaffner, Loison, Reppert, Giagnorio, Koch, Granmasson, Joly, Jurczak, Fuchs, Zimpfer, Ziane.

***

Ce Match de Crédit Mutuel dimanche après-midi entre Weyersheim et Schirrhein, a souri aux visiteurs surtout par rapport à leur bonne prestation de la première mi-temps.

Sur un terrain difficile et glissant à cause des chutes de neige, c’est Weyersheim qui prend les choses en main par Delanoë qui se distingue et Pierre-Luc Adam qui, d’une frappe des 30 mètres, n’inquiète pas Cannet, le gardien de Schirrhein.

Petit à petit, les visiteurs prennent le contrôle de la rencontre et Granmasson est tout près d’ouvrir la marque sur un corner direct.

Le penalty de l’espoir pour Bilgic

Sur l’action suivante, Granmasson sert idéalement Joly en profondeur qui ne se fait pas prier pour ouvrir le score (0-1, 30e ).

Weyersheim réagit immédiatement: sur une montée, le capitaine Hetzel se présente devant Cannet qui gagne son face-à-face avec le défenseur de Weyersheim.

Suite à une nouvelle action rondement menée par Schirrhein, Granmasson est servi idéalement et le goleador ne se fait pas prier pour doubler la mise pour son équipe (0-2, 42e ).

Weyersheim, vexé par la tournure des événements, se jette à l’attaque et Delanoë est déséquilibré dans la surface de réparation, Bilgic transformant la sentence.

La mi-temps est sifflée sur le score de 1-2 pour Schirrhein, un écart logique au vu de la physionomie de la première mi-temps.

En deuxième période, l’entraîneur de Weyersheim apporte du sang neuf avec les entrées d’Altun et de Robert.

Poteau et transversale

Les locaux prennent le jeu à leur compte et Schirrhein se recroqueville pour défendre son avantage.

À la 50e , Altun mystifie son adversaire et décroche une frappe qui atterrit sur le poteau de Cannet qui était battu.

Sur l’action suivante, suite à un centre et une action confuse, Aurélien Adam est tout près d’égaliser, son ballon étant repoussé par la barre transversale cette fois-ci…

A partir de ce moment, on assiste à une attaque/défense où Schirrhein ne sort plus que rarement en contres. Ce sont finalement les visiteurs qui se qualifient pour le tour suivant grâce à leur première mi-temps aboutie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :