Weyersheim fait le travail

OLYMPIQUE STRG 1

WEYERSHEIM 3

Mi-temps : 0-2. Stade de Cronenbourg. Arbitre : M. Grauss assisté de MM. Delanzi et Fischer.

Les buts : N’Diaye (82e ) pour l’Olympique Strasbourg; Spenle (30e  s.p), Chabbi (42e ), Kost (56e ) pour Weyersheim.

OLYMPIQUE STRASBOURG : Sohn – Latreche, Noel, Wendling, Macalou, Bouhouf, L. Settou, Malih, S. Settou, Dasdemir, Diallo (Mekki, N’Diaye, Kibar).

WEYERSHEIM : Jover – Walter, Weber, Hetzel, Spenle, Ursch, Chabbi, Guerra, Binder, Munoz, Delanoe (Stocki, David, Kost).

***

En déplacement samedi soir chez un promu, Weyersheim ne s’est pas fait surprendre. Les hommes du duo Mehl – Ott débutent idéalement leur saison.

Pour cette première journée de championnat, disputée sur le terrain synthétique de Cronenbourg, les locaux se montrent pressants d’entrée avec deux situations intéressantes, mais leurs frappes ne seront pas cadrées.

Spenle ne tremble pas

Par la suite, Weyersheim commence à s’adapter à la surface et va remettre le pied sur le ballon. Binder, bien servi par Munoz, s’échappe dans la profondeur avant d’être retenu par un défenseur strasbourgeois. Le penalty, logiquement sifflé, est transformé par Spenle (0-1, 30e ).

Le match reste équilibré mais ce sont les visiteurs qui vont doubler la mise. Binder sème à nouveau la panique dans la défense et sert Chabbi, qui marque d’une magnifique frappe des vingt mètres qui termine sous la barre à (0-2, 42e ). En seconde période, les locaux vont tenter de revenir dans la partie mais les attaquants sont bien contenus par la solide défense de Weyersheim. Au contraire, sur un coup franc de Ursch, Kost profite d’un ballon mal repoussé pour marquer un troisième but pour les visiteurs (0-3, 56e ). Le match semble alors plié mais l’Olympique va mettre la pression en se créant deux grosses occasions. À la 70e , Jover détourne le coup franc frappé par Dasdemir. Le même Dasdemir dévisse ensuite sa frappe (72e ). Les visiteurs ne procèdent plus que par des contres.

Finalement, les Strasbourgeois réduisent le score grâce à N’Diaye, à l’affût d’un corner mal repoussé par la défense adverse (1-3, 82e ).

Plus rien ne sera marqué et ce sont les visiteurs qui s’imposent. Les Weyersheimois, qui font assurément partie des favoris à la montée cette saison, ne sont pas tombés dans le piège olympien. De bon augure pour la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :