Les pieds dans l’eau à Sarre-Union

Photo © Franck KOBI

Sarre-Union II 0

Weyersheim 2

Mi-temps : 0-1. Stade Omnisports. 50 spectateurs. Arbitre : M. Gartiser assisté de MM. Schauer et Storck.

Les buts : Delanoë (41e ), Spenle (53e s.p.).

Avertissements : Daiker (67e ), Topal (90e +1) à Sarre-Union II ; Adam (27e ), Delanoë (61e ), Stocki (83e ) à Weyersheim.

Expulsion : Delanoë (63e ) à Weyersheim.

SARRE-UNION II : Camilleri – Schoenhentz, Konieczny, Bauer, Becker – Moustapha, Daiker (cap.)- Hauer, Topal, Vette – Ging (Karayer, Schmidt, Ercker). Entraîneur : Nicolas Wahl.

WEYERSHEIM : Jover – Spenle, Weber, Hetzel (cap.), Moog – Guerra, Adam, Calis, Munoz – Kost, Delanoë (Stocki, Chabbi). Entraîneurs : Cédric Mehl et Éric Ott.

***

L’US Sarre-Union II n’y arrive décidément pas. Sous plusieurs épisodes pluvieux -la partie a même dû être interrompue à cause du déluge-, les hommes de Nicolas Wahl ont concédé leur quatrième défaite de la saison, la troisième consécutive. Après plus d’un mois de compétition, les voilà derniers de la classe.

Les Sarre-Unionnais ont pourtant eu les occasions pour inverser le sort de la rencontre. Après une entame assez approximative de part et d’autre, Ging lançait Hauer dans le bon tempo. Ce dernier se présentait seul face à Jover, mais sa frappe était trop croisée (19e ). Quelques instants plus tard, Ging faisait à nouveau office de rampe de lancement en servant Vette. Cette fois-ci, le portier weyersheimois devait s’employer pour détourner le tir en corner (23e ). Petit à petit, Weyersheim sortait de sa torpeur et commençait enfin à bien combiner. Munoz sollicitait une première fois Camilleri d’une tête pas assez appuyée (38e ). À la conclusion de l’action, le milieu de terrain allait ensuite se transformer en passeur. Avec réussite. À l’entrée de la surface, il remisait pour Delanoë, dont la demi-volée laissait Camilleri de marbre (0-1, 41e ).

La seconde période démarrait de la pire des façons pour la formation d’Alsace Bossue. Bauer fauchait Delanoë dans la surface.

La pluie s’en mêle,Weyersheim tient bon

L’arbitre n’hésitait pas et montrait le point de penalty. Spenle prenait Camilleri à contre-pied (0-2, 53e ).

Alors que la pluie faisait son retour, les débats grimpaient en intensité. Sur un duel aérien, le coude de Delanoë heurtait le visage de Bauer.

Le joueur de la SSW écopait d’un carton jaune puis d’un rouge à cause du saignement provoqué par son geste maladroit (63e ).

Dix minutes plus tard, une véritable tempête s’abattait sur le stade Omnisports, obligeant l’arbitre à stopper la partie à dix-sept minutes de son terme. Le match reprenait un petit quart d’heure plus tard, le temps pour Stocki d’inquiéter Camilleri (85e ). On en restait finalement là.

À l’inverse de sa victime du jour, Weyersheim affiche une belle tenue qui lui permet de pointer au second rang, à une longueur du leader stillois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :