Le Racing s’extirpe du piège weyersheimois

WEYERSHEIM 1 RACING II 2 ➤ Mi-temps : 0-2. Stade de la Zorn. 350 spectateurs. Arbitre : M. Fuchs, assisté de MM. Richert et Fischer.

➤ Les buts : Heitz (56e ) pour Weyersheim ; Bastian (6e ), Othon (36e ) pour le Racing II. ➤ Les avertissements : P.-L.Adam (38e ) à Weyersheim.

WEYERSHEIM : Fehr – Ursch, Cornoueil, Weber, Calis – Heitz, Hetzel (cap.) – Walter, P.-L. Adam, Schneider – Kucukkomurcu (Wirth, Guerra, Chabbi). Entraîneurs : Eric Ott et Cédric Mehl.

RACING II : Pelletier – Quinas, Bouchema, Bopaka – Klein, Durand, Othon (cap.), Bastian, Ounahi – Obradovic, Sghaier (Labyad, Kandil, Marechal). Entraîneur : François Keller.

Photo DNA Franck KOBI

Composée essentiellement de jeunes en quête de temps de jeu, la réserve du Racing a fait le boulot pour éliminer Weyersheim de la Coupe du Grand Est. Même si les Strasbourgeois ont parfois souffert.

C’était l’affiche alsacienne de ce 4e tour de la Coupe du Grand Est. D’un côté, Weyersheim, leader invaincu de sa poule de Régional 2. De l’autre, une équipe réserve du Racing constituée en majorité de jeunes avec peu de temps de jeu, aussi bien en National 3 qu’en championnat national U19. Plaisante et rythmée, la partie a tenu ses promesses.

Elle a surtout bien été lancée par l’ouverture du score splendide de Bastian. À la limite de la surface, côté gauche, le Strasbourgeois reprend en demi-volée un centre de Klein. Son “pétard” de l’extérieur du pied gauche termine dans la lucarne opposée de Fehr (6e , 0-1).

Le gardien weyersheimois s’incline de nouveau à la 36e , sur ce coup franc direct d’Othon, aux 20 mètres (0-2). Les Strasbourgeois ont les occasions pour inscrire le 3-0, mais manquent de réalisme.

Weyersheim, la bonne réaction

Privé de plusieurs éléments offensifs (Stroh, A. Adam, Sala), Weyersheim se montre peu dangereux avant la pause. Mais les joueurs du duo Ott-Mehl vont réagir et réduire le score. Après un bon travail de Kucukkormurcu et P.-L. Adam, Heitz se retrouve seul à l’entrée de la surface et a le temps “d’allumer” Pelletier (56e , 1-2).

Peu après, Schneider réalise un petit festival, tente sa chance, mais son tir croisé du droit s’écrase sur le poteau (65e ). Bousculés, les Strasbourgeois tiendront bon, mais sans se mettre à l’abri. Par maladresse, à l’image de Labyad (76e ), ou à cause d’un Fehr solide (80e , 81e ).

Photo DNA Franck KOBI

« On aurait dû être plus efficaces pour se rendre le match plus facile, c’est la leçon de cette rencontre pour nos jeunes », retiendra François Keller, l’entraîneur strasbourgeois.

Éric Ott et Cédric Mehl souligneront eux la bonne réaction de leurs protégés. « On a été là, dans le contenu c’était bien. C’est important pour la confiance avant le choc face à Still. »

Pendant que Weyersheimois et Stillois se disputeront la tête de leur poule de R2, dimanche prochain (14h30), les Strasbourgeois tenteront eux d’enchaîner en N3, face à Sarreguemines.

Retour en images, retrouvez la galerie du match, par notre partenaire photo Léa DURANTHON : https://www.facebook.com/pg/ssweyersheim1920/photos/?tab=album&album_id=1220976988100680

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :