Weyersheim remporte la Coupe 2005

Weyersheim termine sa saison 2004-2005 en apothéose, en remportant la Coupe Crédit Mutuel 2005 à l’issue d’une finale à grand
spectacle. Lors des tours précédents, la SSW a vaincu Ettendorf par 4-1 en Huitièmes de Finales, Herrlisheim par 3-1 en Quarts,
et Ohlungen 2-0 en Demi-Finales, s’ouvrant les portes de la Finale face au FC Schweighouse, le tenant du titre.

Cette 38ème finale de la Coupe Crédit Mutuel du secteur Alsace-Nord / Haguenau aura été riche en émotions et en rebondissements, puisqu’il faudra aller jusqu’à l’épreuve des tirs au but pour en connaître le vainqueur. La Société Sportive de Weyersheim avait déjà remporté le trophée en 1982, sous la Présidence de Jean-Louis HUSS, à l’issue d’une finale contre le FC Herrlisheim.
A l’époque c’était Rémy MEYER, par son but marqué à l’ultime minute des prolongations qui avait offert la victoire aux coéquipiers d’André ZIMMERMANN et leur avait permis de conquérir ce précieux calice.

23 ans après, les Bleus de la SSW sont repartis à la conquête du trophée, et on pouvait compter sur la détermination de cette équipe jeune et soudée, sur son gardien Olivier DIEBOLD, sur sa solide défense incarnée par Christophe WEITZ, Nicolas GROSS, Pascal LAPP et la fameuse charnière centrale formée par les compères Geoffroy LOEFFLER et Raphaël LEIPP, sur ses milieux de terrain Frédéric DURST, Serge WAGNER, Christophe WEBER, Stéphane FEBWETT, Laurent WINTZ, Laurent VOGT, et sa ligne s’attaque composée de Morgan LE FUSTEC, Fabrice ZILLIOX, Denis KAMMERER, Sébastien KLEINMANN, Julien RUPP, Marc ROBERT et Franck DAEFFLER.


Pourtant Weyersheim n’était pas dans la peau du favori pour cette finale face au FC Schweighouse, le tenant du titre. Et c’est
bien Schweighouse qui va ouvrir le score dès le début du match, permettant au Président Marcel Matter et à ses joueurs d’espérer
une seconde victoire d’affilée dans cette épreuve. Mais les weyersheimois ne se laissent pas impressionner aussi facilement, et les hommes de l’entraîneur Jean-Marie Schnepf ont démontré qu’ils avaient un mental de conquérants en arrachant l’égalisation par leur meilleur buteur actuel, Franck Daeffler (dont le père Roland faisait partie des Bleus vainqueurs en 1982). Puis la SSW va prendre l’avantage au score, avant d’être à nouveau rejointe par Schweighouse.
Un nouveau but de Lefustec va permettre à Weyersheim de repasser devant et de s’ouvrir la voie de la victoire, mais à la dernière seconde du match s’est Schweighouse qui égalise et envoie les deux équipes en prolongations. Après l’expulsion du libéro de Schweighouse, c’est Laurent VOGT qui se charge de tirer le coup franc, et son but somptueux en pleine lucarne provoque une explosion de joie sur le banc de la SSW et dans les rangs des très nombreux supporters de Weyersheim. Mais ce n’était pas encore le dernier mot de ce match haletant, car malgré les efforts d’un excellent Nicolas GROSS et d’une charnière centrale LOEFFLER-LEIPP toujours aussi impériale, Schweighouse va encore égaliser et repousser l’échéance jusqu’à la redoutée épreuve des tirs aux buts.

 

 

Le portier weyersheimois Olivier Diebold va montrer la voie à ses copains en stoppant un premier puis un deuxième tir du FC Schweighouse.  Les Bleus vont réussir tous les leurs, et c’est le dernier tir inscrit par Pascal LAPP qui met fin à ce match de coupe exceptionnel en envoyant les hommes du délégué Guy MATHIS au septième ciel. Les protégés du Président Patrice HILD viennent d’inscrire une nouvelle et belle page à leur jeune histoire, deux ans à peine après leur titre de Champions d’Alsace.
Après avoir été jusqu’au bout du suspense, les Bleus peuvent savourer l’instant solennel où Christophe WEITZ, Capitaine exemplaire d’une équipe d’exception, va soulever la « Coupe aux Grandes Oreilles », ce Saint-Graal conquis de haute lutte par les « Wirscher » l’année du 85ème anniversaire de leur club.

Après le retour triomphal sur Weyersheim, le fête s’est prolongée jusqu’à l’aube au Stade de la Zorn …

 

***

Gallerie photos :

[nggallery id= »3″]